Quel recours en cas de refus de prêt immobilier ?

Quel recours en cas de refus de prêt immobilier ?

Le verdict est tombé. Après plusieurs jours d'attente vous recevez la réponse de la banque ; votre demande de prêt pour votre achat immobilier a été refusée. Alors que vous raccrochez, les questions défilent dans votre tête.

Pourquoi ce refus de prêt immobilier ? Quels sont les critères auxquels vous n'avez pas répondus ? Mais surtout quelle alternative pour trouver du financement pour l'acquisition de la maison de vos rêves ?

Ne vous en faites pas, il y a des alternatives pour trouver du financement pour votre projet immobilier.

Quels sont les motifs de refus de prêt immobilier ?

Plusieurs facteurs peuvent motiver un refus pour un prêt immobilier. Il faut vous souvenir que les banques ont la responsabilité de s'assurer que tous les prêts immobiliers puissent être remboursés sur le long terme.

Ainsi quand vous faites une demande de crédit immobilier auprès d'une institution financière, elle se doit de faire une enquête de solvabilité. Ce qui veut dire, avoir l'assurance que vous pourriez rembourser l'emprunt durant les 10 à 20 ans, dépendant du montant à laquelle votre crédit immobilier s'élève. Voici quelques exemples plus clairs :

  • Si votre taux d'endettement dépasse le seuil de 33 % de votre revenu mensuel, cela pourrait être sujet de refus pour l'obtention de votre crédit immobilier. Le taux d'endettement est le pourcentage de votre revenu dédié au remboursement de vos dettes chaque mois.
  • Votre situation professionnelle pourrait affecter votre capacité à obtenir un prêt de la banque. Ainsi si vous n'aviez pas un CDI, soit une garantie d'un entrait d'argent régulier chaque mois, votre dossier peut être considéré à risque. Avoir un métier dangereux peut aussi jouer contre vous.
  • La gestion de vos finances sera aussi scrutée par les banques. S'il s'avère que vous avez du mal à joindre les deux bouts, la banque estimera que vous ne pourrez pas rembourser votre crédit.
  • Votre âge est aussi un facteur important dans votre dossier de demande de prêt immobilier. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un reste de vie trop faible pourrait ne pas convenir au montant que vous souhaitez obtenir avec ce crédit.
  • Un autre facteur qui pourrait entraîner le refus de pret pour achat immobilier est si vous avez eu du mal à rembourser vos dettes dans le passé. De tels antécédents ne joueront pas en votre faveur.
  • Dans certains cas, le refus du prêt vient tout simplement de l'absence d'une assurance emprunteur. Même s'il n'est pas obligatoire, plusieurs institutions demandent une assurance emprunteur avant de vous accorder un crédit. L'assurance est là comme garantie que si vous êtes dans l'incapacité de travailler pour rembourser votre crédit, ils ne vont pas tout perdre.

Comment éviter un nouveau refus de crédit

La réponse est simple, retravailler votre profil et créer un dossier de demande de prêt immobilier plus solide. Si c'est votre première demande d'emprunt et que vous ne savez pas comment vous y prendre, vous pouvez solliciter les services d'un courtier. Son rôle sera surtout de trouver des solutions à vos problèmes d'obtention de crédit immobilier.

Ayant de l'expérience dans le domaine, le courtier vous conseillera non seulement sur la préparation de votre profil pour un établissement prêteur, mais aussi dans votre recherche pour un immobilier en vente.

Avoir un bien qui répondra à votre profil augmentera vos chances pour l'obtention d'un prêt. Il peut s'avérer que c'est le prix du bien qui vous plaît est trop élevé comparer au montant dont vous êtes éligible auprès des banques, d’où l'accumulation des refus. C'est pourquoi l'accompagnement d'un courtier peut vous être utile dans la recherche d'un crédit immobilier.

Dans bien des cas, l'emprunteur manque seulement de quelques documents pour convaincre une banque de sa capacité de remboursement. Si vous ne correspondez pas aux critères d'une banque, le courtier peut vous guider vers un établissement qui sera prêt à considérer votre dossier avec un taux compétitif.

Un réel investigateur, le courtier sera un bon guide pour aider à dénicher les biens qui vous sont accessibles et facilitera l'obtention d'un prêt. Il a le droit, voire la responsabilité, de faire le tour des biens en vente. Analyser le bien en vente que vous visez et déterminer s’il est en bonne condition et si le taux que le propriétaire vous propose dans son contrat est acceptable. Le courtier pourra vous conseiller sur ces conditions et si cela vaut la peine d'investir ou s'il faudra faire des compromis surtout en ce qui concerne l'apport qualité prix.

L'assurance emprunteur est un autre point sur lequel le courtier peut vous guider. Il aura étudié les différents taux et pourra vous proposer le meilleur contrat pour une assurance.

À quoi sert un courrier de refus de prêt immobilier ?

Un courrier de refus de prêt immobilier est la lettre que la banque vous donne après avoir refusé votre demande de crédit.

Ce document vous informe seulement que votre dossier ne répond pas aux critères qui vous rendront éligible pour un prêt auprès de cette banque. Ne perdez pas espoir, d'autres banques peuvent toujours accepter votre demande de prêt.

Au cas où vous allez devoir vous désengager d'un bien immobilier que vous avez déjà repéré, une fois la lettre de refus de prêt envoyée au propriétaire de la maison en vente, vos démarches en suspensive seront annulées. Le vendeur aura alors un délai de 14 jours pour vous rendre la somme que vous aviez déjà mise sur le bien pour le réserver le temps de vos démarches.

Dans la même catégorie