Prêt immobilier avec travaux : peut-on les inclure dans le crédit ?

Prêt immobilier avec travaux : peut-on les inclure dans le crédit ?

Avant l'acquisition d'un bien immobilier, on a toujours une idée approximative des exigences en matière de rénovation. Surtout quand on doit recourir à un prêt immobilier, autant évaluer la possibilité d'inclure les travaux dans le crédit. Dans le présent article, nous abordons le fonctionnement du crédit immobilier lorsque des travaux de rénovation sont à faire.

Quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?

Dans le cadre d'un prêt immobilier, les établissements financiers ne tolèrent généralement que les travaux strictement liés à la bâtisse. Il s'agit entre autres de :

  1. tout ce qui se rapporte à la structure du bâtiment : charpente, murs, sols, toiture ;
  2. l'isolation et de la rénovation énergétique ;
  3. raccordement pour électricité, eau et gaz ;
  4. projet d'aménagement pour l'amélioration du logement – agrandissement, aménagement structurel, etc.

Les travaux d'aménagement qui resteront séparés du logement et l'ameublement devront trouver une autre source de financement à faible taux d'intérêt.

Comment se passe l'achat d'un bien avec travaux ?

Pour acheter un bien immobilier avec travaux, il est nécessaire d'évaluer en amont le coût desdits travaux, afin de conclure une acquisition rentable. Financièrement, un bien avec travaux peut bénéficier de nombreuses aides financières pouvant lui permettent d'alléger le montant total des travaux. L'un des appuis les plus connus, c'est le prêt immobilier. Il peut vous éviter de payer des intérêts élevés sur un prêt destiné uniquement aux travaux. D'autres aides financières, comme l'euro PTZ, le CITE, l'Action Logement peuvent s'avérer très utiles dans l'achat d'un bien avec travaux.

Pourquoi inclure les travaux dans le prêt immobilier ?

L'intérêt de prendre en compte les travaux supposés par l'achat d'un bien immobilier, dans le cadre d'un prêt immobilier se trouve à plusieurs niveaux :

Éviter de contracter un autre prêt :

Certes, le prêt immobilier n'inclut que les rénovations d'importance. Mais vous serez épargné d'un autre emprunt, qui supposera des modalités nouvelles à respecter, ainsi que de nouvelles mensualités à rembourser.

Réaliser des économies

Les institutions financières faisant du prêt travaux vous permettent de financer directement les travaux destinés à rendre l'immeuble propre à l'occupation, sans devoir avancer des frais. Ces derniers étant pris en compte par les taux d'intérêt au remboursement du prêt.

Profiter des modalités du prêt

L'un des avantages principaux du crédit travaux, c'est la durée de l'emprunt, généralement très longue. Le taux d'intérêt, appliqué au montant des travaux – plus l'assurance – est étalé sur plusieurs années, voire plusieurs décennies. Cela contribuera à minimiser l'impact direct des travaux sur votre budget.

Comment fonctionne un prêt immobilier travaux inclus ?

Il existe 3 manières différentes d'inclure des travaux dans un prêt immobilier :

Insertion sur deux lignes de crédits

Selon cette option, la banque considère que l'emprunt est séparé en deux : une portion dédiée à l'acquisition du bien immobilier et l'autre pour la réalisation des travaux. Dans ce cas, vous n'aurez pas une somme intégrale dès l'achat du logement. Le montant réservé aux travaux est relâché progressivement, c'est-à-dire au fur et à mesure de leur accomplissement. Ce processus induit l'existence d'intérêts intercalaires, venant se greffer au montant des mensualités.

Sur une seule ligne de crédit

Comme vous pouvez l'imaginer, un seul capital sera libéré ici pour l’achat du bien immobilier et la réalisation des travaux inclus dans le prêt de consommation. Dans ce cas, le taux d'endettement mensuel peut être important. Alors, il va falloir pour l'emprunteur, que les mensualités n'excèdent pas 35 % de ses revenus. Sauf en cas d'éventuels revenus locatifs.

Insertion avec différé total des mensualités

Il s'agit également ici d'une ligne de crédit unique pour l'octroi du prêt de consommation. La différence se situe au niveau du mode de remboursement. En effet, l'emprunteur ne commence à rembourser qu'à partir de l'achèvement total des travaux de remise en état du logement. Ce qui lui permet d'épargner plus calmement en attendant. Le contrepoids, c'est que les intérêts intercalaires sont plus élevés, afin de compenser la période de non-remboursement du prêt immobilier avec travaux.

Comment inclure des travaux dans le prêt immobilier ?

Comme mentionné plus haut, ce ne sont pas tous les travaux destinés à rendre vivable un immeuble, qui peuvent être inclus dans un crédit immobilier. L'emprunteur doit étudier et respecter les conditions ci-après. :

  1. l'identification des montants : cela doit se faire par un professionnel, qui se chargera de fournir à la banque un devis très raisonnable, avec deux lignes de capitaux : celui des travaux d'une part et pour l'acquisition de l'immeuble d'autre part. Par conséquent, un devis de travaux établi par un non-professionnel est très susceptible d'un rejet de la part de l'institution financière : il s'agit de la simulation prêt travaux.
  2. la réalisation des travaux par un professionnel : cela permet à votre banque d'avoir un œil sur la mise en œuvre des travaux inclus dans le prêt immobilier, pour quel motif elle débourse des fonds et pour une réussite des travaux.

Pour ce faire, la banque peut mandater directement certains artisans, sans que l'emprunteur puisse accéder à la somme débloquée.

Dans la même catégorie